Robotique militaire : le robot tueur est-il né ?

Auteur : Castellan Crowe #4323 , Le : 18/04/2020 21:10:06 , 1341 vue(s)

Il n’est jamais aisé d’adresser la problématique de l’utilisation de technologies de pointe en matière militaire.

On en revient souvent à la métaphore du glaive et du bouclier.

A ce titre, on peut aisément rétorquer que l’utilisation de drones qui, naguère, servaient à la reconnaissance servent, aujourd’hui, dans des missions de recherche et destruction. La même logique peut être appliquée aux robots. Des entreprises comme Boston Dynamics ou encore BAE Systems sont en tête dans ce domaine.

Boston Dynamics a développé pour la DARPA, le bureau de recherche et développement du Pentagone, le robot humanoïde bipède d'un mètre quatre-vingt Atlas. Il est conçu pour accomplir une grande variété de tâches, notamment pour des missions de recherche et sauvetage. Il a été doté d'une mobilité élevée et est capable d'évoluer sur des terrains accidentés. Ses mains sont articulées et sensibles au toucher, lui permettant d'utiliser des outils pour usage humain.

La nouvelle génération possède une source d'énergie interne, augmentant son autonomie. Elle peut également accomplir un plus grand. nombre de tâches. Nous pouvons décemment imaginer que les prochaines générations d'Atlas soient armées et cela pose la question du cadre juridique et des nouvelles règles d'engagement à adopter.

D’un point de vue philosophique, il s'agit aussi de trouver un point d’équilibre entre la sagesse de l’Homme et les avancées technologiques. Si les innovations techniques vont plus vite que la sagesse des Hommes, cela ne reviendrait-il pas à donner des grenades à des enfants de maternelle ? La question reste ouverte.

Robot

Retour